FRISER L’APESANTEUR

EXPOSITION DE L’ARTISTE JOSETTE VILLENEUVE

Salle Desjardins, 12 juillet – 18 août 2024

Friser l’apesanteur regroupe des œuvres inédites et antérieures réalisées dans des techniques traditionnelles revisitées : dessin, couture, assemblage. Dans sa démarche, Villeneuve privilégie le surcyclage, l’accumulation, la collecte en accord avec cette notion de rencontre qui accompagne la cueillette.

À partir d’une collection de petites étiquettes déjà recueillies, elle confectionne ici une série de petits formats en couture sur papier : cercle, terre, lune, bulle… une exploration circulaire géométrique, géographique, poétique qui grouille de monde.

Ce monde en mouvement qui s’exprime aussi par des dessins ondulants où des enfants nagent insouciants dans un lac, des dessins de nuages en changement perpétuel à travers un voyage autour du monde. Des dessins qui illustrent et combinent à la fois la fluidité, l’apesanteur et la transformation inscrites dans un cycle qui se répète indéfiniment : eau, vapeur, atmosphère, lacs, nageurs.

Se laisser porter par les œuvres, friser l’apesanteur…

À PROPOS DE L’ARTISTE

Josette Villeneuve développe de nombreux projets de médiation avec la communauté artistique de Shawinigan où elle vit et travaille. Ses recherches et travaux ont fait l’objet de présentation dans des lieux d’exposition reconnus et événements d’envergure.

En 2023, elle reçoit le Prix du CALQ – artiste de l’année en Mauricie pour son expo solo « Ligne de flottaison » ainsi que pour l’inscription de sa pratique dans sa communauté. Ses œuvres font partie de collections privées et publiques, ainsi que de réalisations d’art public dans le cadre du Programme d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec.

Prochainement, le Musée de la civilisation de Québec présentera une œuvre majeure de l’artiste : Un monde à raccommoder à l’intérieur de l’exposition thématique « Le Québec, autrement dit ».