NATURE, NATURE

EXPOSITION DE L’ARTISTE DENIS BORDELEAU

Salle Desjardins, du 17 novembre au 22 décembre 2023

Détenteur d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval, je vis et travaille à Québec. Cumulant plusieurs années de pratique artistique, je compte à mon actif une vingtaine d’expositions individuelles, notamment au centre d’artiste Vaste et Vague, aux centres d’exposition d’Amos, de Mont-Laurier, de Gatineau et de Brompton.

Certaines de mes œuvres font partie de collections publiques et privées. Mentionnons les villes de Boucherville et de St-Jean-Sur-Richelieu, l’Artothèque de Montréal, l’Artothèque de la bibliothèque Gabrielle-Roy et l’Imageothèque de l’Université Laval.

Démarche artistique

Ma démarche gravite principalement autour de trois axes :

Elle est d’abord fondée sur le concept de métamorphose. J’extrais mes sujets de la trame quotidienne pour les détourner ensuite au profit d’une recherche résolument formelle, à la limite de l’abstraction. À partir d’un réel perçu, je déstructure et reconstruis le sujet de départ, opérant ainsi une transformation plastique de celui-ci pour en dégager une expression nouvelle et singulière.

Ma démarche est aussi de nature formelle. J’aime concevoir des œuvres en mettant l’accent sur les formes, les couleurs et les textures afin de créer un impact visuel et de mettre l’accent sur la matière.

Je construis souvent mes œuvres à l’aide de surfaces et supports marqués par le sceau du temps, porteurs de stigmates et de traces de vie. Privilégiant les matériaux possédant déjà du caractère, une âme et une matérialité forte, j’affectionne tout particulièrement la récupération et la réutilisation de matériaux divers. La recherche de l’essentiel à l’aide de moyens de fortune constitue souvent un élément moteur à ma créativité.

À propos de l’exposition

Toutes les œuvres présentées dans le cadre de Nature, nature sont entièrement composées de carton d’emballage recyclé. L’agencement de ces cartons permet de définir les structures des œuvres, alors que les formes sont créées par la mise en relation des trames et des teintes, sans rien ajouter d’externe au matériau lui-même, donnant vie à des paysages inspirés des grands espaces naturels.